Recommandations

 

 

Pied d'athlète

PRÉVENIR LE PIED D’ATHLÈTE :

L’hygiène des pieds :

  • Se laver soigneusement les pieds une à deux fois par jour à l’eau et au savon non parfumé. Bien faire mousser sans oublier entre les orteils.

  • Bien assécher les pieds et entre les orteils. Pour plus d’efficacité et de facilité, remplacez l’épaisse serviette en coton par du papier absorbant pour passer entre les orteils ou une débarbouillette de bébé.

  • Évitez les bains de pieds répétés, trop chauds et trop longs.

  • N'échangez pas vos chaussures, chaussettes ou serviettes avec d'autres personnes.

  • Examinez soigneusement vos pieds… repérez tout changement de la couleur ou de l’aspect de la peau.

Les bas (chaussettes) :
  • Changez vos bas une à deux fois par jour et plus selon les besoins.

  • Portez des chaussettes à orteils contenant du coton à 80 % et antidérapantes pour marcher dans la maison.

  • Évitez de porter des bas contenants du nylon. Optez plutôt pour des fibres naturelles (coton, fil de lin, fil d’Écosse, soie, etc.). Adaptez les bas en fonction de l’usage projeté, notamment pour la pratique d’un sport ou les randonnées. Vous trouverez dans les magasins de sports, des bas qui sont conçus pour favoriser l’évacuation de la transpiration.

  • Saupoudrez l’intérieur de vos bas avec une poudre antifongique non parfumée qui va absorber l’humidité de vos pieds si transpiration excessive.

Les chaussures :
  • Faite aérer vos pieds et vos chaussures dès que possible en fin de journée.

  • En été, lorsque possible, portez des chaussures à bout ouvert ou des sandales.

  • Optez pour des chaussures dont l’intérieur est en cuir. Éviterz les chaussures faites de matériaux synthétiques (plastique, caoutchouc, etc.).

  • Ne les portez jamais pieds nus.

  • Ne portez jamais deux jours consécutifs les mêmes chaussures afin de les laisser sécher en profondeur. Étendez-les au soleil si possible.

  • Portez des chaussures différentes lorsque vous faites du sport. Ne portez pas les même pour aller au travail.

  • Si vous portez des chaussures de sport, optez pour des modèles offrant une bonne ventilation.

  • Retirez les semelles intérieures de vos chaussures pour les faire sécher ou pour les laver.

  • Introduisez des semelles spéciales anti-odeur (avec charbon) et/ou antifongiques et/ou antibactériennes; remplacez-les tous les trois mois ou au besoin.

  • Pensez à vaporiser ou saupoudrer quotidiennement vos chaussures avec un produit contenant un antifongique (poudre ou spray) ou utilisez l’acide borique (poudre) tous les deux jours en cas de transpiration plus prononcée (en vente libre à la pharmacie).

L’environnement :
  • Portez des sandales de plage (gougounes) dans les endroits publics telles que douche, piscine, chambre d’hôtel, etc.

  • Ne marchez pas pieds nus chez vous.

  • Dans votre salle de bains :

    • Maintenez la pièce bien ventilée et le sol sec.

    • Évitez les tapis dans le bain ou la douche.

    • Lavez régulièrement la douche ou la baignoire avec une solution détergente à base d'eau de Javel après l’avoir utilisé et bien rincer.

 

TRAITEMENT DU PIED D’ATHLÈTE :

Dans la grande majorité des cas, vous pouvez soigner votre « pied d’athlète » vous-même. Plusieurs traitements sont disponibles en pharmacie sans ordonnance. Demander conseil auprès de votre pharmacien. Le traitement repose sur l’application d’un traitement antifongique en solution, crème, poudre ou sprays sur les zones affectées, pour traiter et éliminer les champignons responsables de la mycose.

 

L’arme de choix : un antifongique :

La plupart des produits doivent être utilisés pendant 21 jours, pas un de moins ! (durée correspondant à un cycle de reproduction desdits champignons). Continuez le traitement local pendant au moins deux semaines après disparition complète des symptômes afin d’éviter une récidive rapide. Un traitement interrompu ou suivi irrégulièrement expose au risque de rechute.

Vous lavez les mains avant et après l’application d’un médicament sur la peau.

L’application du produit doit être effectuée à fréquence régulière, après la toilette des pieds et leur séchage minutieux. Selon le produit suggéré, le traitement se fait de une à deux fois par jour.

S’il s’agit d’une crème, massez en insistant entre les orteils et faites bien pénétrer le produit afin de traiter la peau en profondeur. S’il s’agit d’une poudre, saupoudrez entre les orteils pour éviter la macération.

N’hésitez pas à traiter l’ensemble des espaces interdigitaux ainsi que la plante du pied (sous le pied) afin de prévenir une éventuelle extension de l’infection.

Ne grattez pas les lésions afin de les aider à cicatriser et d'éviter que l’infection ne contamine le dessous de vos ongles pour ensuite se propager à d'autres parties du corps.

La chaleur et l’humidité des chaussettes et chaussures permettent aux champignons de survivre plusieurs semaines. Pour éviter la ré infestation eu cours de traitement, saupoudrez tous les matins dans les chaussettes et chaussures, une poudre traitante antifongique.

Portez des chaussettes à orteils contenant du coton à 80 % et antidérapantes pour marcher dans la maison. Mettez-y de la poudre antifongique. Si possible, les porter dans vos chaussures, mais attention que vos chaussures soient de la bonne pointure puisque la région des orteils sera plus large.

Il faut aussi appliquer strictement les mesures d’hygiène et de prévention déjà mentionnées.

   

Si vous souffrez de transpiration excessive, vous référer aux recommandations spécifiques de l’HYPERHYDROSE (ci-haut).

 

 

 

Si vous souffrez de diabète et/ou de problèmes circulatoires, vous êtes plus à risque de développer une infection comme le pied d’athlète.

Consultez un médecin ou autres professionnels de la santé au moindre signe et surtout respecter les MESURES PRÉVENTIVES.

 

Le pied d’athlète c’est contagieux!

prenez les mesures nécessaires pour éviter de le transmettre à votre entourage…

 

Sachez que la 1ère cause de récidive d’un pied d’athlète est la mauvaise observance de la durée du traitement et l’arrêt prématuré des applications dès l’amélioration des signes.

 

TRAITEMENTS NATURELS COMPLÉMENTAIRES :

  • Huile essentielle de melaleuca : appelée aussi arbre à thé, possède des vertus antifongiques indéniables.
    • Pour l’utiliser, il faudra l’appliquer sur les zones infectées de 2 à 3 fois par jour.
QUAND CONSULTER UN MÉDECIN :
  • Vous n'êtes pas certain(e) qu'il s'agisse d'un « pied d’athlète ».
  • La mycose est ancienne ou largement étendue.
  • Vous constatez des signes de surinfection bactérienne : suintement purulent, rougeur, enflure, douleur, les lésions se détériorent.
  • Les symptômes s'aggravent même sous traitement.
  • Les symptômes persistent après quatre semaines de traitement.
  • Vous souffrez de diabète, de troubles circulatoires ou de déficience immunitaire.

 

    

 

 

                                                                                                                                                                                                                                               


       

Membre de l'association des infirmières et des infirmiers en soins de pieds du Québec

Permis : 20091358

Membre de l'ordre des infirmières et des infirmiers du Québec

Permis : 940188

       

Copyright ©Josée Houle . Tout droit réservé.