Recommandations

 

 

Phlyctène de friction (ampoule)

PRÉVENTION DE L’AMPOULE :
 

Ça commence par une bonne hygiène des pieds et bien sûre de bien les assécher.

Choisissez des chaussures adaptées à la morphologie du pied, en largeur et en longueur, et ce, pour limiter les points de pression.
  Chaussures ni trop serrées, ni trop lâches. Vos orteils doivent avoir suffisamment de place pour pouvoir les bouger librement.
  Des chaussures à semelles souples :  assurez-vous de pouvoir les fléchir  à 45°.
  Portez des chaussures selon l’activité pratiquée.
  Portez progressivement vos chaussures neuves. Étrennez vos chaussures neuves à la maison pas plus de 2 heures à la fois et pendant plusieurs jours.
  Achetez vos chaussures en fin de journée au moment où le pied est à son maximum de volume (enflure des pieds).
  Vérifiez toujours l’intérieur de vos chaussures afin qu’elles soient exemptes d’aspérités et de débris.
  Utilisez une chaussure bien ventilée pour éviter la transpiration.
 Utilisez des bas ou chaussettes appropriés :
  Enfilez des bas bien secs et propres.
    Portez deux paires de chaussettes (bas). Le fait d'enfiler deux paires de chaussettes minces diminue le frottement entre le pied et la chaussure, la friction se faisant entre les deux chaussettes.
  • chaussettes ultra-minces faits de fibres synthétiques (polypropylène ou polyester) permettant l’évacuation de la transpiration vers l'extérieur de la chaussette (hydrophobe), recouvert d'un bas de laine ou de coton à 80 % qui absorbe l’humidité (hydrophile). Vos pieds resteront au sec !
  • Bas doubles épaisseur et évacuant la transpiration (anti-ampoules).

  • Vous pouvez trouver dans les magasins de plein air ou de sport, des chaussettes conçues à cet effet.

ATTENTION :  TOUJOURS BIEN LIRE L’ÉTIQUETTE SUR L’EMBALLAGE  LORS DE L’ACHAT DE CHAUSSETTES

  Chaussettes sans couture est l’idéal.
  Attention de bien vérifier que les bas ne forment pas de plie dans les chaussures.
  Chaussettes de bonne qualité, non usée : l'usure des chaussettes les rendent rudes et inégales favorisant ainsi le frottement.
 Palliez contre l'humidité des pieds. L’augmentation de l’humidité est un facteur augmentant le risque d’ampoule.
  Toujours garder les pieds au sec et propres.
  Lorsque possible, aérez vos pieds en enlevant vos chaussures et au besoin, changez de bas.
  Utilisez une poudre asséchante pour les pieds dans les bas et dans les chaussures.
  Oubliez les bas contenant beaucoup de nylon (augmente la transpiration).
  Évitez les chaussures faites de matériaux étanches. Le Gor-tex aide l'évacuation de la transpiration tout en empêchant l'humidité extérieure de pénétrer.

 

 

Protégez la région du pied vulnérable et susceptible de devenir une ampoule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous ne devez jamais

crever une ampoule,

à moins qu’elle vous fasse mal ou vous empêche de marcher.

Les ampoules sont formées par l'organisme pour protéger une région lésée.

 

Couvrez la région qui a tendance à subir un frottement en couvrant adéquatement la zone ciblée :
   

une pellicule transparente hyper-mince comme OpSite Flexifix, tégaderm;
      OU
   

un pansement protecteur en gel de polymère pour ampoule vendue en pharmacie. Il existe aussi un tube gel et capuchon gel de polymère pour les orteils.

N.B. : Ne pas appliquer sur peau lésée.

      OU
   

appliquez une crème anti-frottement ou anti-ampoule (Exemple : pommade Nok). Cette crème lubrifie la peau et diminue le frottement.

     

Appliquez en massage prolongé la veille de la pratique du sport et une deuxième couche trente minutes avant l’activité.

     

Si prévision de frottements très intenses (Ex : marathon), appliquez la crème chaque jour pendant vingt jours avant l’activité.

     

Il existe aussi le bâton anti-ampoule qui est invisible à l’application.

   

Un pansement hydrocolloïde (mince) est conçu spécialement pour prévenir et traiter les ampoules. Il s’agit de pansements qui font l'effet d'une seconde peau et qui renferment un dérivé de cellulose (texture de gel).

         
* DEMANDEZ CONSEIL À VOTRE PHARMACIEN !
 
TRAITEMENT DE L’AMPOULE :
 
1. Si la phlyctène est peu étendue et peu gênante :
 
 

Si on peut remédier immédiatement au frottement, celle-ci peut se résorber lentement d’elle-même, les sérosités repassant dans les tissus mous sous-jacents. La peau décollée reste alors en place jusqu’à ce qu’une nouvelle peau se reforme et prenne sa place.

 

Si possible évitez de porter des chaussures fermées pour quelques jours ou encore, changez de chaussures.

 

Nettoyez délicatement l’ampoule avec de l’eau et un savon doux et l’assécher très doucement sans la crever.

 

Protégez la zone avec un pansement protecteur qui restera en place et à remplacer au besoin jusqu’à guérison complète.

 
2. Si la phlyctène est vraiment douloureuse :
 

Si l’ampoule n’est pas percée (sans rupture de l’épiderme) :
 
 

Nettoyez délicatement l’ampoule avec de l’eau et un savon doux et l’assécher très doucement sans la crever. Ne jamais appliquer sur la peau tout ce qui contient de l’alcool.

 

Percez un très petit orifice dans l’ampoule à l’aide d’un instrument stérile si possible ou propre et désinfecté à l’alcool (aiguille fine, ciseaux, etc.)Cette opération est totalement indolore, l’épiderme à percer étant dépourvu de terminaisons nerveuses. Le tout est de ne pas toucher le fond de l’ampoule!

 

Drainez lentement de son liquide clair.

 

Séchez sans enlever la peau, elle vous protègera des bactéries et la douleur sera moindre.

 

Appliquez une crème antibactérienne en couche mince et couvrez avec une compresse stérile (gaz) et un bandage adhésif qui sera changé au besoin jusqu’à guérison, OU, appliquez un pansement hydrocolloïde de protection type seconde peau. À laisser en place jusqu’à ce qu’il se décolle par lui-même.

 

Supprimez la cause du frottement qui a provoqué l’ampoule.

 

Finalement, soins avec crème hydratante lorsque l’ampoule est guérie.

 

Si l’ampoule est percée (avec rupture de l’épiderme) : l’ampoule coule et la douleur vive provient du contact du fond qui est à vif et où les terminaisons nerveuses sont quasiment à « l’air libre ».

 

Pansement simple

 

Ampoule rupturée

 
 

Il ne vous reste plus qu’à nettoyer le site avec de l’eau et un savon doux et bien l’assécher doucement.

 

Appliquez une crème antibactérienne en couche mince et couvrez avec une compresse stérile (gaz) et un bandage adhésif qui sera changé au besoin jusqu’à guérison.

    OU
 

Appliquez une crème antibactérienne en couche mince et couvrir avec une compresse stérile (gaz) et un bandage adhésif la première journée, et le lendemain, apposez un pansement hydrocolloïde de type seconde peau. À laisser en place jusqu’à ce qu’il se décolle par lui-même. Au besoin remettre un autre pansement hydrocolloïde.

 

N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé formé en soins de pieds, car parfois une découpe de tout l’épiderme décollé sera préférable, ce qui lui sera plus aisé que vous avec des instruments stériles.

 

Si vous souffrez de diabète et/ou de problèmes circulatoires, vous êtes plus à risque de développer une infection et/ou une plaie (ulcère).

Si vous avez une ampoule, ne la crever pas et consultez un médecin ou autres professionnels de la santé.

De plus, n’hésitez pas à consulter une infirmière par téléphone en composant le 811 (info santé).

 

CONSULTEZ UN MÉDECIN :

si l'ampoule est grosse ou si plusieurs ampoules recouvrent une surface importante.

en présence de signes d’infection au pourtour d’une ampoule, comme une enflure, une rougeur, du pus, une chaleur de la peau ou une augmentation de la douleur.

 

    

 

 

                                                                                                                                                                                                                                               


       

Membre de l'association des infirmières et des infirmiers en soins de pieds du Québec

Permis : 20091358

Membre de l'ordre des infirmières et des infirmiers du Québec

Permis : 940188

       

Copyright ©Josée Houle . Tout droit réservé.